En 1958, Volvo créa la surprise en présentant la PV544 juste après avoir lancé l’Amazon. La PV544 était en fait une 444 revisitée, bénéficiant des améliorations issues de la conception de l’Amazon. La PV544 fut produite par la marque suédoise jusqu’en 1965 et s’illustra sur les plus grands rallyes de l’époque.

La PV (personvagn / voiture particulière) a été pensée comme un véhicule robuste et polyvalent, à la hauteur des conditions rigoureuses des hivers scandinaves et des routes en mauvais état. Volvo semble aussi avoir été influencé par le style nord-américain, la PV ressemble à certaines voitures Ford et Chevrolet d’avant-guerre !

Volvo PV544

La PV 544 consistait donc à améliorer la PV444. Augmentation des surfaces vitrées, pare-brise bombé d’une pièce, tableau de bord capitonné, colonne de direction sécurisée et habitacle arrière revisité, le tout décliné en 4 versions : la Standard, la Special 1, la Spécial 2 et la Sport.
Du coté des millésime, la PV 544 était déclinée avec les lettres A à G, de 1959 à 1965. Facile à retenir …

Le modèle 544 B reçoit de nouvelles boîtes de vitesses entièrement synchronisés : la M30 à 3 rapports ou la M40 à 4 rapports. À l’intérieur, de nouvelles garnitures identifient ce millésime.

En 1959, a PV544 A est équipée du moteur B16B à 3 paliers développant 60cv en version de base, mais poussé à 85cv avec deux carburateurs Stromberg, dans la version Sport.

Volvo PV544 Sport

Avec le millésime 1961, la PV544 C embarque des évolutions majeures, au premier rang desquelles l’adoption du moteur B18 (1798cc) de l’Amazon et la P1800, bénéficiant d’un vilebrequin à 5 paliers. Cette nouvelle mécanique revendiquait 75 ch dans sa version « Standard » et 90 ch pour la version « Sport ». Ce moteur B18 détient le record du monde longévité dans la Volvo P1800 de Irv Gordon ! A l’occasion du millésime 1961 l’électricité de la PV544 passe en 12 volts, les phares deviennent asymétriques, le compteur de vitesse passe à 180 km/h. Le logo « B18 » s’installe sur la calandre et à l’arrière droit de la malle du coffre.

Le modèle 544 D de 1962 ne propose que peu d’évolutions pour le conducteur mais le traitement anti-corrosion des tôles est amélioré. Extérieurement, la seule évolution visible se résume aux enjoliveurs de roues qui accueillent en leur centre un V peint en rouge.

Le modèle 544 E de 1963 ne fait état que de très peu de changements qui se résument à la taille des pneus et des voyants de tableau de bord.

Interieur Volvo PV544

Sur le modèle 544 F, on voit apparaître de nouvelles jantes, de nouveaux enjoliveurs. Les logos “B18” disparaissent. Un dispositif permet d’occulter partiellement le radiateur en hiver mais ça sent déjà la fin de carrière. Pour le millésime 1965 (PV 544 G) le moteur de la version « Sport » est poussé à 95 ch et les roues équipées de pneux 165R15.

A noter que l’overdrive installé sur les Amazon et P1800 (émulant une 5eme surmutipliée) ne fut jamais monté sur la PV, faute de place dans la structure. Même chose pour les freins qui restèrent à tambours tout au long de l’existence de la PV.

Volvo PV544

Carrière sportive

Sous ses airs de berline paisible, les différentes motorisations en 60, 75 et 90cv raisonnent particulièrement à nos oreilles (et nos yeux) : c’est strictement similaire aux chiffres arborés par les 3 versions de la sportive 356 de Porsche ! Et ce n’est donc pas un hasard si la suédoise a remporté de nombreux trophées à la fin des a années 50 et le début des années 60

Volvo PV544 rallye

La PV 544 fut une auto de rallye tres efficace et rapide dans sa version « sport » à deux carburateurs SU. Elle bénéficiait d’une bonne tenue de route et surtout d’une grande fiabilité. L’usine en engagea avec succes dans de grandes épreuves internationales avec le moteur « B18 » poussé à 130/140cv, en toute fiabilité. Cette préparation usine consistait principalement dans l’adoption d’un arbre à came augmentant la levée des soupapes, d’un taux de compression relevé, d’un échappement 4 en 1 et l’adoption de deux carburateurs Solex ou Weber plus fiables que les SU. Certaines PV préparées bénéficièrent des freins avants à disques des Amazon.

Palmarès en Rallye :

1959 :
Victoire aux Rallye des 1000 Lacs (Gunnar Galbo/Väinö Nurmemaa)

1963 :
1ier au RAC (T.Trana/Sune Lindstrom)

1964 :
Victoire au Rallye de Suède , à l’ Acropolis Rally, au RAC (T.Trana/T.Thamaenius)

1965 :
1ier au Rallye de Suède ( T.Trana/T.Thamaenius)
Victoire à l’East African Safari Rally (Jo. Singh/Ja.Singh)

Volvo PV 544

La PV544 aujourd’hui :

Mécaniquement très simple et très fiable, la PV544 est une très bonne voiture de collection. Relativement rare en France, elle est pourtant bourrée de qualités : capable de rouler sans problème dans le trafic actuel, véritablement fiable, spacieuse … elle présente un délicieux look d’avant guerre tout en courbes notamment sous ses angles arrières ou 3/4 arrière. Avec une coque monobloc particulièrement rigide associée à un train arrière dynamique et à de gros freins à tambour en 9 pouces, elle constitue un véhicule plutôt divertissant et abordable.

Toutes les pièces se trouvent dans la banque d’organes Volvo des séries 444, Amazon et P1800, avec un petit bémol pour les équipements intérieurs mais la plupart sont disponibles en refabrication chez les spécialistes des voitures scandinaves.

Les versions Sport font actuellement la joie, au même titre que les BMW 1800-2002, les Alfa Giulia des amateurs de rallye ce régularité et autres épreuves historiques où son coté exotique fait des ravaves.

La cote :

Dans un marché restreint, la cote s’étire de 9.000 euros pour une PV544 Standard en bon état d’origine à plus de 30.000 euros pour un modèle sport entièrement restauré. L’essentiel du marché se situe entre 14 et 16.000 euros.

Notre choix :

Notre va se porter sur cet exemplaire de 1962 partiellement restauré qui a changé de mains pour 13.000 euros : le moteur B18 en version 75cv permet de rouler en toute quiétude. Cette voiture a connu 3 propriétaires au cours de sa vie et se présente avec l’intégralité de son historique. Elle permettra de belles et longues sorties dominicales !