La Tatra T87 est l’une des plus belles voitures produites lors de la période 1936-1950. La marque Tchèque, conduite par le génial ingénieur Hans Ledwinka s’est faite remarquer dès les années 30 par des choix très innovants pour l’époque avec des motorisations arrière à refroidissement par air, et par des influences stylistiques venues de l’aviation pour l’aérodynamique. Mais la seconde guerre mondiale, puis le passage sous tutelle soviétique eurent raison du rayonnement de la marque.

La Tatra T87 est née en 1936 pour constituer le vaisseau amiral de la marque. A son origine, on retrouve l’ingénieur maison Hans Ledwinka, qui signe une ligne « Streamline » (rationnelle ou simplifiée) et une motorisation V8 refroidie par air de 3.400cc, avec un arbre à came en tête par banc de cylindres. Cette mécanique développait 85cv qui permettaient à la Tatra d’atteindre 160 km/h avec une consommation de l’ordre de 12 l aux 100 faisant de cette voiture une des plus rapides au monde, avec une consommation inférieure de moitié à celle de ses concurrentes. Des chambres de combustion hémisphériques, un carter sec et l’usage d’alliage de magnésium pour le carter complétaient la liste des innovations.

Moteur T87

 

La carrosserie est monocoque, la suspension avant est à roues indépendantes alors que l’arrière est composé de demi-bras oscillants. Quant au freinage, il est confié à 4 tambours…. La petite histoire rapporte que sa conduite restait délicate, en raison de l’important poids en porte-à-faux arrière, la rendant délicate à maîtriser en virage.

Tatra T87

Le soin apporté aux détails de finition (poignées de portes, ouïes de refroidissement du moteur, etc … ainsi que le monstrueux toit ouvrant, tout est bluffant sur cette voiture. A l’intérieur on trouve une boîte 4 avec commande au plancher, un tableau de bord avec des instruments jusque devant le passager et un espace de vie superbement dessiné et vaste, favorisé par le moteur monté à l’arrière et permettant d’accueillir 6 passagers !

Tatra T87

Un aileron au milieu de l’arrière aidait à répartir les pressions d’air des deux côtés de la voiture, technique reprise par la suite sur certains avions… Un gros phare central complète l’équipement et contribue à signer une identité visuelle unique !

Tatra T87

Après la guerre, la mécanique passe à 2.594cc, toujours en V8 mais développant maintenant 94cv.

La Tatra a eu un énorme impact sur Ferdinand Porsche, chargé par Hitler de concevoir la voiture du peuple, la Volkswagen. Ferdinand Porsche s’est ouvertement inspiré de la Tatra pour concevoir la Coccinelle. Mais l’annexion de la Tchécoslovaquie en 1939 empêchèrent Tatra de faire valoir ses droits industriels. Ce n’est qu’en 1961 que les tribunaux allemands imposèrent à Volkswagen l’obligation d’indemniser Tatra, confirmant que la Coccinelle avait été en partie copiée sur la Tatra. Quant à l’ingénieur Hans Ledwinka, il disparu en 1967 dans l’anonymat total..

Tatra T87

 

La Tatra T87 est une voiture « confidentielle », bourrée de style et de technologie mais inconnue du plus grand nombre. Pour nous c’est une voiture absolument extraordinaire grâce à sa ligne incroyable, la maturité de sa motorisation et de ses performances en 1936. Et si l’on ajoute qu’elle fut _involontairement_ à l’origine de la Coccinelle, elle même à l’origine de la saga Porsche … ça lui donne une aura incroyable.

Ce spécimen a été présenté à Retromobile en 2015, parfaitement restauré en Allemagne et a été vendu pour 115.000 euros. C’est cher sans être cher, au regard de la rareté (environ 3.000 exemplaires produits) et de l’originalité de cette voiture.

Et gageons qu’elle ne baissera pas !