La différence de coût entre la rénovation et la restauration d’une voiture de collection est foncièrement différent. Vaut-il mieux restaurer ou rénover votre voiture ?

Au cours des derniers mois, via notre page Facebook, nous avons été extrèmement sollicités avec de messages relatifs à des demandes d’avis sur des devis de restauration d’anciennes, généralement considérés comme très (trop) élevés.

Notre retour à ces messages était toujours la même : « Que recherchez vous ? Quel est votre objectif ? »

BMW 2002 daily driver

La plupart du temps, les réponses sont confuses « je veux profiter de ma voiture », « je veux redonner vie à cette voiture » ou « j’aimerai me ballader le week-end avec ma voiture »…. Jamais on ne nous a répondu « Je veux gagner un concours d’élégance » ou « Je veux que ce soit la plus belle du pays ».

Et pour cette raison, systématiquement, nous conseillons de prendre le chemin de la rénovation plutôt que celui de la restauration.

Même si le terme est souvent galvaudé, une restauration c’est un chantier énorme qui s’apparente à une reconstruction à neuf. Une restauration de véhicule, c’est notamment un démontage intégral et un traitement exhaustif de tous les points de corrosion de la coque et du châssis, que ce soit par bain chimique ou sablage avant de passer au remplacement des zones abimées puis d’une protection avant peinture.

La restauration d’un moteur c’est, là aussi, le démontage intégral et le remplacement systématique de toutes les pièces d’usure (coussinets, guides de soupapes, soupapes, segments, rectification éventuelle des palier, etc …)

La mécanique B20 Volvo

Souvent, les gens restaurent une voiture à l’affectif, avec le coeur mais sans logique financière. Mais quand on démarre une restauration, on sait où l’on commence, rarement où l’on s’arrête. Qu’il s’agisse du délai ou du budget, car avant d’avoir tout démonté, on ne sait jamais ce que l’on va trouver et devoir refaire.

Restaurer une voiture de collection, c’est un énorme effort qui demande beaucoup de temps, beaucoup de connaissances variées, beaucoup d’outillage et beaucoup de place. Ne comptez pas restaurer une voiture avec moins de 200 h de travail. La norme c’est plutôt entre 500 et 1.000 heures, pour des chantiers importants. A 60 euros de l’heure (tarif provincial), faites la multiplication et vous comprendrez immédiatement qu’une restauration peut facilement vous emmener au delà de la valeur vénale de la voiture. Et avant même d’avoir parlé de l’achat des pièces nécessaires à cette restauration.

Une voiture de collection restaurée, c’est une voiture ancienne « plus neuve que neuve ». Peinture de meilleure qualité qu’à l’époque, traitement anticorrosion de meilleure qualité qu’à l’époque, sellerie découpée au laser, etc … vous en aurez pour votre argent. Mais est-ce vraiment ce qu’il fallait faire ?

restauration intégrale

Nous l’avons toujours dit : une peinture un peu ternie, une sellerie un peu fatiguée, quelques rayures, une cloque de rouille n’ont jamais empêché de prendre un plaisir immense en conduisant une voiture ancienne. On sera par contre intransigeant sur la sécurité, les trains roulants, le freinage, les pneus, la géométrie, les rotules etc …. mais ceci relève de l’entretien, pas d’une restauration !

Peugeot 404 cabriolet

Du coté mécanique, le moteur consomme un peu d’huile et fuit un peu ? Est-ce si grave si ça ne nécessite qu’une surveillance régulère ? Par contre, on sera intransigeant sur le réglage de l’allumage et la propreté du carburateur, la vidange régulière des fluides, etc … mais ceci relève là aussi de l’entretien, pas d’une restauration !

De notre point de vue, à moins de posséder une voiture exceptionnellement rare, la rénovation est la plupart du temps un meilleur choix que celui d’une restauration.

Une rénovation, c’est un « gros entretien » des éléments mécaniques, un peu de cosmétiques (lustrage, polishage, nettoyage sellerie …) et au plus traiter quelques points de corrosion, tout ceci se chiffrant en dizaines d’heures de travail (20 à 50 en général) mais pas en centaines …

Nous rappelerons toujours qu’une voiture, même de collection est faite pour rouler et prendre du plaisir à son volant. Pas pour être mise sous cloche !