Nous avions déjà abordé l’équipement du garage de façon générale, mais difficile d’entretenir correctement une voiture de collection sans voir ce qui se passe dessous. Dans ce contexte, la question du pont élévateur se pose toujours à un moment ou un autre, même pour les particuliers. Autocollec vous propose de faire le tour des forces en présence, en listant avantages et inconvénients de chaque solution.

Mais avant de parler de levage, consacrons tout de même quelques lignes à la solution consistant à passer SOUS la voiture pour travailler avec …

LA FOSSE

Selon nous, c’est la fausse (sans jeu de mots) bonne idée. Une fosse de garage ne vous permettra que de vidanger moteur et boite, voire de travailler sur la ligne d’échappement. Mais vous ne pourrez pas toucher aux trains roulants puisque la voiture reste sur ses roues, ni tomber le moteur d’une Porsche ou d’une Volkswagen. Si vous tenez absolument à faire une fosse, réfléchissez bien à sa hauteur. Enfin, il ne faut pas occulter les risques d’infiltration d’eau, d’intoxication aux gaz lourds et de chute qu’elle peut engendrer. Ce n’est pas pour rien que les pros ont abandonné cette solution.

Fosse de garage

LES PONTS

A une, deux ou quatre colonnes, mobiles ou fixes, à ciseaux, mécaniques ou hydrauliques, rampes levantes … il y en a pour tous les goûts !

1) Le pont Mono Colonne

Pont Mono colonne

Principal avantage, il est généralement mobile. Il est également moins encombrant qu’un pont 2 ou 4 colonnes tout en permettant un levage jusqu’à 2m. en général. Mais il possède un inconvénient majeur : sa portée transversale qui interdira de travailler au centre d’une ligne d’échappement ou d’un arbre de transmission.
Coût : à partir de 2.500 euros TTC

2) Le pont Deux Colonnes

Pont Deux Colonnes

Le pont élévateur qui cumule tous les avantages …. à condition d’avoir de la place car il est très gourmand en largeur : il faut compter un encombrement en largeur de 3m60 à 3m80 selon les modèles. Mais avec un deux colonnes, vous pourrez TOUT faire (sauf la géométrie des roues qui sont pendantes). Attention, il faudra lui offrir une maçonnerie renforcée et réaliser des ancrages soignés au sol. Et tant qu’à faire encastrer la traverse au sol pour ne pas avoir de problème avec les voitures très basses.
Coût : à partir de 1.300 euros TTC

3) Le pont Quatre Colonnes

Pont Quatre Colonnes

Le quatre colonnes, c’est comme une fosse, sauf que vous pouvez l’utiliser pour stocker une voiture supplémentaire, avantage non-négligeable. Avec lui vous ne pourrez pas déposer les roues mais vous pourrez toutefois faire la géométrie à l’ancienne… Moins encombrant et plus sécurisant qu’un deux colonnes. Avec un auxiliaire de levage (env. 700 euros), il sera possible de lever le train AV ou AR pour travailler sur les freins ou les moyeux. Compter 2m70 à 2m90 d’encombrement en largeur
Coût : à partir de de 2.300 euros TTC

4) Le pont ciseaux à vérins

Pont à Ciseaux

Peu encombrant (12 cm au sol replié), le pont élévateur à ciseaux peut même être encastré au sol et ne pas dépasser. Avec une capacité de levage allant jusqu’à 1m10, ce petit pont s’assimile à une table levante et permet de travailler facilement sur les trains et les moteurs Porsche ou VW à l’arrière. Cerise sur le gâteau, il est mobile.

Pont Ciseaux

Mais comme un pont mono-colonne, il ne permet pas d’intervenir au centre de la voiture. Pour que le ciseau coulisse bien, le sol doit être bien lisse. Par contre, sa hauteur de levage est un peu limitée.
Coût : à partir de 1.200 euros TTC

5) Le pont à double ciseaux

Pont double-ciseaux

Version double du précédent modèle, il en gomme le principal défaut en permettant de travailler sous toute la longueur de la voiture. La hauteur de levage est limitée (autour de 1m ou 1m10 selon les modèles) mais il accepte des charges plus élevées. Une fois replié sa hauteur est également très faible.
Coût : à partir de 1.800 euros

6) Les Rampes levantes

Rampes Levantes

Limitées en capacité de levage (50 à 60cm) elles offrent solution une solution légère et mobile. Seul véritable inconvénient : on ne travaillera pas debout sous la voiture.

Rampes levantes

Mais avec un chariot de mécanicien roulant, on pourra faire quasiment tout, dans une position relativement confortable et reposante. Au chapitre des avantages, la possibilité de ne lever qu’un coté, l’encombrement vraiment réduit.
Coût : à partir de 1.200 euros TTC

Notre choix

Entre le pont élévateur deux-colonnes et les rampes levantes, notre cœur balance … D’un coté, la solution 4 étoiles qui permettra de tout faire MAIS qui nécessite beaucoup de place et une maçonnerie sérieuse pour éviter tout risque d’arrachement. De l’autre coté, une solution légère, portable et facile à mettre en oeuvre. Cerise sur le gâteau, vous pouvez également le louer à d’autres passionnés de votre région rentabiliser l’investissement…