Ce dossier a été rédigé il y a 6 années. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète. Lisez-le en gardant son âge en tête, surtout si il aborde des éléments financiers ou réglementaires ! Merci ...

Louer sa voiture de collection peut s’avérer une option attractive à deux points de vue : ça peut générer des revenus permettant d’amortir une restauration ou le garage et ça peut permettre au véhicule de rouler régulièrement, chacun de nous sachant qu’une voiture s’abime plus en restant immobile qu’en roulant raisonnablement !

Ceci dit, toutes les autos de collection ne sont pas égales face au marché de la « location ». Les cabriolets et voitures de luxe iront essentiellement égayer les mariages et événements festifs, tandis que les populaires trouveront plus de débouchés du coté du cinéma, du shooting photo ou de la publicité. Ce sont deux axes assez différents qui n’ont pas les mêmes exigences. Mais on peut aussi louer une voiture de collection pour une escapade romantique ou participer à un rallye touristique !

Louer sa voiture de collection pour une escapade romantique

Mais pour que l’aventure ne tourne pas au cauchemar, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs points. Premier point : les papiers. Si votre véhicule est immatriculé en CG Collection, oubliez sa location : il vous est interdit de l’utiliser dans un cadre professionnel, son usage est strictement restreint à un usage personnel.

L’utilisation : les gens habitués à rouler en autos modernes ne sont pas forcément très « habiles » avec les anciennes… temps de chauffe, passage des vitesses, freinage, visibilité, nous savons tous que c’est très différent. A ce titre, il faut différencier la location avec chauffeur (vous conduisez votre voiture) de la location sans chauffeur (le locataire conduit votre voiture). Attention également aux décorations de mariage ou pour les besoins d’un film… votre peinture pourrait en garder des souvenirs.

Fiscalement, tant que vous n’en faites pas une activité régulière, il n’est pas nécessaire d’être un professionnel avec pignon sur rue. Malgré tout, les revenus générés devront être déclarés au fisc. Tant que la location reste occasionnelle (1 à 2 fois par an), les revenus de la location de votre voiture seront considérés fiscalement comme un partage des frais sur l’entretien de votre véhicule (BNC) et non comme un bénéfice commercial (BIC). Le mieux est toutefois de vous renseigner auprès de votre centre des Impôts. Evitez les solutions « à l’amiable » ou « sans facture »… c’est jouer avec le feu quand il y a des personnes transportées

Louer sa voiture de collection pour un mariage

Si vous louez régulièrement votre voiture, il sera raisonnable d’officialiser cette activité en prenant par exemple un statut d’auto-entrepreneur. Si vous projetez de louer votre voiture avec chauffeur, des formations spécialisées seront nécessaires, par exemple : permis grande conduite pour le transport privé de personne.

Du point de vue de l’assurance, une police spécifique sera nécessaire. Soit avec couverture « personnes transportées » dans le cas d’une location avec chauffeur, soit avec couverture « location à titre onéreux » si vous louez sans chauffeur. Les polices standard des assurances « collection » ou « flotte » ne comportent pas ces dispositions. Ne transigez pas avec les assurances, vous pourriez y laisser votre maison, en cas de sinistre grave…

Autre point crucial : le dépôt de garantie, généralement de plusieurs milliers d’euros, proportionnel à la valeur du véhicule. Pas évident pour un particulier de se contenter d’un chèque dont il ne peut vérifier qu’il est en bois ou pas. Si vous louez sans chauffeur, c’est un risque majeur …

Louer sa voiture de collection pour un rallye

Enfin, dans tous les cas, vous devez fixer un cadre juridique à la location, mentionnant le kilométrage autorisé, les tarif, l’usage prévu, les franchises en cas de sinistre ou dégradation, date et heure de retour, état des lieux avant/après, etc … tout ceci étant matérialisé par un contrat de location signé par le loueur et son client. La mise en place de certaines règles est indispensable lorsque vous louez votre voiture à une équipe de tournage. La voiture sera certainement équipée de caméras dont les fixations peuvent potentiellement endommager votre carrosserie.

Une autre solution consiste à passer par une entreprise spécialisée de mise en relation entre les propriétaires de véhicules anciens et les clients désirant louer un véhicule. La plupart des sociétés de production, publicité, tournage … se tournent d’abord vers ces structures quand ils cherchent des voitures. Mais surtout, ils proposeront la location de votre voiture avec toutes les assurances nécessaires et prennent en charge toute la « paperasse » et les vérifications qui s’imposent. Ils disposent des assurances ad-hoc, de contrats rédigés par des juristes et des moyens de vérifier la solvabilité des clients pour le dépot de garantie. Cette prestation a un coût, mais c’est la rançon pour la tranquilité d’esprit. Vous les trouverez facilement sur Internet…

Louer sa voiture de collection pour le cinéma

La location de votre voiture de location peut donc être une belle opportunité pour contribuer au financement de notre passion. Nous avons rencontré des collectionneurs qui louent régulièrement leurs voitures pour des films et qui sont ravis de la façon dont se déroulent les choses. A condition d’avoir tout cadré dès le départ.

Et vous, qu’en pensez-vous ?