Ce dossier a été rédigé il y a 7 années. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète. Lisez-le en gardant son âge en tête, surtout si il aborde des éléments financiers ou réglementaires ! Merci ...

Alors que Porsche vient de présenter sa 911, Ferrari réplique en présentant au salon de Paris 1965 un projet de berlinette équipée d’un moteur V6 placé en position centrale arrière. L’année suivante, le projet est baptisé Dino GT mais c’est en 1967 que la voiture prend sa forme et son appellation définitive, sous le vocable de Dino 206 GT, avec un V6 2.0 litres repositionné transversalement. Elle entre en production en 1968.


Trois grandes évolutions :

La 246 GT (Tipo 607L) succédera à la 206 GT fin 1969 avec principalement l’adoption d’un moteur plus musclé et porté à 2.4 litres développant 195 ch DIN à 7600 tr/mn (Tipo 236L) et sur l’allongement de l’empattement pour améliorer l’habitabilité et la stabilité à haute vitesse.

La seconde série (Tipo 607M) adopte un plancher en fibre de verre, des freins ATE, une voie arrière élargie et une multitude de détails de finition comme le feu de recul unique, les déflecteurs noirs, les sièges avec appuie-tête incorporés, etc…

Ferrari Dino 246 GT
La troisième série (Tipo 607E) possède une prise d’air moins douce, des pare-chocs légèrement modifié et des serrures de portes sont maintenant placées sous les écopes latérales.

Avec un V6, la Dino a pu apparaître aux yeux de certains puristes comme une sorte de sous-produit de Maranello. En réalité, la Dino possède tous les attributs d’une Ferrari à part entière… comme le montre sa cote aujourd’hui !

Ferrari Dino 246 GT dans Amicalement Votre
Popularisée par la série « Amicalement Votre » comme étant la voiture de Tony Curtis/Danny Wilde la Dino ne survivra pas au millésime 1974 et sera finalement produite à 3883 exemplaires. Souvent présentée simplistement comme la « Ferrari du pauvre », la 246 GT présente sur le papier des performances très proches d’une 911 2.4S de 72-73 mais sur la route, son moteur central fait la différence et elle s’avère beaucoup plus facile à conduire à grande vitesse !!!

Cote 2012 : 30.000 euros (à restaurer) à 150.000 euros (état exceptionnel)