Ce dossier a été rédigé il y a 6 années. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète. Lisez-le en gardant son âge en tête, surtout si il aborde des éléments financiers ou réglementaires ! Merci ...

Nous sommes nombreux à nous poser la question du carburant voitures anciennes à utiliser pour nos voitures, compte-tenu de l’évolution de l’offre à la pompe. Sans-plomb, additifs, éthanol … il est temps de faire le point. Bien entendu, il est impossible d’entrer dans chaque cas particulier à travers un tel article généraliste, mais il trace bien le cadre général que chacun d’entre-nous adaptera à son usage ou son véhicule.

Quel carburant pour les voitures de collection

D’une façon générale, disons le tout net, le meilleur carburant pour nos anciennes est assurément le SP98. C’est le plus cher, mais c’est aussi le plus universel, le plus performant et également celui qui comprend quelques additifs bien utiles.

Le SP95 « ordinaire » est utilisable dans la plupart des moteurs peu et moyennement poussés (rapport volumétrique inférieur à 8:1 sur moteurs atmosphériques). Le problème c’est que depuis quelques années, le SP95 « standard » comprend environ 5% d’Ethanol. Hors l’Ethanol fait très mauvais ménage avec les durites anciennes et les membranes de pompes de reprises de nos carburateurs, voire même avec certains alliages d’aluminium pauvre sur certains carburateurs qu’il va avoir tendance à ramollir !

Quel carburant pour les voitures anciennes ?

Le SP95-E10 est à notre sens à éviter, en tous cas de façon continue. Il comprend 10% d’Ethanol et maximise les défauts évoqués ci-dessus. L’usage de SP95-E10 impose de remplacer obligatoirement toutes les durites par des modèles « nouvelles normes », tous les joints et membranes de carbus régulièrement, tout en surveillant que la matière de ces derniers ne se détériore pas. Cerise sur le gâteau, l’éthanol décolle toutes les cochonnerie présentes dans le circuit de carburant et augmente la consommation. Pour dépanner, pourquoi pas. Mais pour un usage régulier, à quoi bon, pour gagner une poignée d’euros annuels sur le budget carburant ?

Le E85 (85% d’éthanol) est pour sa part totalement à proscrire, à moins d’avoir modifié explicitement son moteur pour cet usage.

Quel carburant pour les voitures anciennes ?

En conclusion, le SP98 est le meilleur moyen d’éviter les soucis. Sa formule « riche » et au taux d’octane élevé permet d’éviter le cliquetis pouvant se produire avec le SP95 et permet de garder le haut moteur propre, ce qui aide également à passer les contrôles anti-pollution sans soucis …

Concernant les additifs « protection des sièges de soupape » celà peut aider sur les moteurs très anciens qui n’ont jamais été refaits. Pour les véhicules importés des USA, gardez à l’esprit que chez eux, le super plombé a disparu en 1975 … Si vous êtes de nature anxieuse (les problèmes se posent parfois plus dans la tête que dans le moteur.) vous referez tôt ou tard votre vieux moteur, et remplacerez sièges et soupapes par des modèles aux normes actuelles !

Faites nous part également de votre avis dans les commentaires !