Ce dossier a été rédigé il y a 4 années. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète. Lisez-le en gardant son âge en tête, surtout si il aborde des éléments financiers ou réglementaires ! Merci ...

Vous êtes très nombreux à nous avoir contacté au sujet de l’émission Wheeler Dealers qui est actuellement diffusée en France sur RMC Découverte, sous le titre « Wheeler Dealers, occasions à saisir » : réactions enthousiastes ou scandalisées, c’est peu dire que l’émission engendre des commentaires contrastés ! Essayons de faire le point et de replacer les choses dans leur contexte …

Wheeler Dealers est une émission britannique produite pour Discovery Channel, mettant en vedette Mike Brewer et Edd China. Le principe de l’émission est de montrer comment Mike achète une voiture ancienne à bon prix, puis comment Edd la rénove pour que Mike puisse la revendre en générant un bénéfice.

Wheeler Dealers - Edd China et Mike Brewer

De la télé-réalité ?

Une de vos réactions qui nous a le plus frappé : « C’est comme Valérie Damidot dans Déco, on répare ce qui s’écroule, on refait l’extérieur, on cache la misère et hop magie la voiture est comme neuve ». Vous êtes nombreux à avoir réagit de cette façon, critiquant les choix régulièrement effectués portant plus sur l’aspect cosmétique des véhicules que sur les travaux de fond moins spectaculaires. Vous êtes nombreux à avoir été scandalisés qu’Edd monte « un gros carbu » sur l’A310 ou passe le combi VW en doubles carbus et gros pistons sans se préoccuper de l’état du bas moteur. Vous êtes nombreux à vous être étonnés de voir les jantes repeintes à la bombe, de voir remplacer un radiateur en gardant des durites de 40 ans, les pocs de carrosserie comblés au mastic plutôt que redressés. On ne voit jamais de purge des freins, de réglage des carbus ou des culbuteurs, ni la vérification d’une courbe d’allumeur…

Wheeler Dealers Porsche 914

Oui, il faut l’admettre, on est dans de la télé-réalité qui doit faire du sensationnel pour accrocher un auditoire pour l’essentiel novice. Alors oui, on montre des clichés faciles, sans jamais oublier de rappeler qu’il ne faut pas trop investir « pour générer du bénéfice« . Ajoutons la très mauvaise traduction française qui appelle « bobine » une dynamo, « enjoliveur » une jante, « courroie de distribution » une courroie d’accessoires et autres joyeusetés qui déstabilisent les amateurs éclairés et spécialistes.

Maintenant, il ne faut pas non plus sortir du contexte de l’émission. Wheeler Dealers ne prétend pas montrer des restaurations « top of the top » mais comment d’une voiture « bof-bof » on passe à une voiture fonctionnant correctement et, surtout, beaucoup plus séduisante.

De très bonnes choses

Wheeler Dealers a aussi le mérite de montrer de très bonnes choses : Les astuces techniques sont intéressantes, ils montrent le regarnissage des mâchoires de freins, le remplacement des roulements, la réparation de telle ou telle pièce par un pro plutôt que l’achat neuf, l’adaptation d’une pièce neuve, la fabrication d’outils spéciaux, etc… Souvenez vous aussi de l’épisode où Edd utilise un stéthoscope pour détecter un bruit …

Le simple exemple de certains gestes peut se révéler instructif pour beaucoup de débutants : il y a des astuces vraiment sympa pour les mécaniciens novices que beaucoup d’entre-nous sont !

Wheeler Dealers Edd China

Wheeler Dealers permet aussi de mettre en avant les artisans qui travaillent dans le milieu des anciennes comme celui qui refait les volants,celui qui restaure les boiseries de tableau de bord, celui qui remplace les ceintures de sécurité abîmées, etc…

Enfin, il n’est pas inintéressant d’observer comment négocie Mike à l’achat :  il examine la voiture en mettant le doigt sur tous les problèmes puis il casse carrément le prix en descendant très bas, et force la décision en insistant sur le fait qu’il paye cash immédiatement. Par contre, à la revente, si il accepte chaque fois de baisser son prix, c’est toujours sur une somme nettement inférieure.

Wheeler Dealers - Edd China

Une certaine ambiguïté

Néanmoins, l’émission propage une certaine ambiguïté, en laissant penser que les travaux effectués relèvent du « Do it yourself ». En effet, en occultant le coût des heures de travail dans le décompte final, Wheeler Dealers se place dans la situation d’un particulier faisant le job sur ses loisirs. Mais quel particulier dispose d’un atelier avec un pont et de tout l’outillage spécialisé que l’on voit ? Peu de passionnés de mécanique auront cela chez eux, parfois même pas certains garages … celà entretien la confusion et fausse le décompte financier de fin d’émission.

En conclusion :

Il est important de garder à l’esprit que cette émission est un divertissement grand public. On prend une voiture en mauvais état, on l’assainit, on la valorise et on la revend en encaissant un profit. Il n’y a pas de passion, il n’y a pas l’ambition de « restaurer » le véhicule mais simplement celle de le rendre roulant et séduisant. Ce qui n’est déjà pas si mal.

Avec un bonus : le passionné peut découvrir quelques astuces grace à Edd China, le mécano « tous terrains » qui a de l’or dans les mains et _avouons-le_ porte l’émission à lui tout seul sur ses épaules …

EDIT DU 07/09/2016 : A compter de 2016, Wheeler Dealers est adapté dans une déclinaison française avec des animateurs spécifiques, suivant ainsi la voie de Top Gear !