L’achat d’une voiture est un grand moment pour chacun. Faire une bonne affaire sur un achat rend ce dernier encore plus savoureux.

Nous vous proposons de partager 6 conseils clé sur la façon de faire la meilleure affaire possible lors de l’achat d’une voiture, et nous pensons que même les anciens combattants qui se targuent d’être des pros de la négociation gagneront avec le rappel de ces six conseils essentiels !

Fixez vos limites et apprenez à dire NON

Vous avez trouvé la voiture et vous êtes en route pour la détailler. Vous le ramènerez peut-être à la maison. A ce moment, l’essentiel est de fixer vos limites. Déterminez la quantité de travail que vous êtes prêt à mettre dans la voiture, le cas échéant, et combien vous êtes prêt à dépenser pour y arriver. Définissez le maximum que vous seriez prêt à débourser juste pour acheter la voiture. Vous avez compris ? Maintenant, il faut s’y tenir. C’est souvent le plus difficile pour de nombreux passionnés lorsqu’ils sont sur le point d’avoir la voiture qu’ils recherchent depuis un certain temps. Un des pièges fréquents, c’est qu’au motif que l’on a fait un long voyage pour voir sa promise, on va l’acheter même si on a découvert des défauts.

À quelques rares exceptions près, il existe plus d’un exemplaire de la voiture recherchée. Le travail pour en trouver une autre pourrait prendre du temps et à ce titre on peut se laisser convaincre, car on a tendance à idéaliser la voiture que l’on a sous les yeux et perdre de la rationalité. Mais parfois, savoir dire NON est le meilleur choix. Ce sera difficile, mais un jour futur, vous regarderez en arrière et vous vous direz que vous êtes heureux de l’avoir fait.

Jouez sur les émotions du vendeur

Quiconque vend une voiture ancienne a une certaine passion pour la voiture. Faites appel à cette passion et assurez le propriétaire actuel que si vous êtes le prochain propriétaire, la voiture continuera à recevoir les soins qu’il ou elle lui a si affectueusement prodigués. Soyez authentique cependant. Personne n’aime les menteurs, surtout si le vendeur découvre son ex-voiture transformée en HotRod lors d’une réunion quelques mois plus tard alors que vous lui aviez promis de la restaurer à l’origine. Les communautés automobiles, en particulier pour certaines marques et modèles, sont très soudées. Attention à ne pas vous faire blacklister ou cataloguer comme bonimenteur…

Soyez incollable

Ceux qui ont le plus d’expertise sur un modèle donné dénichent souvent les meilleures offres sur ces modèles. Acheter une Aronde, une Triumph ou une Porsche, ce n’est pas pareil. L’avantage est donc de savoir quels sont les problèmes du modèle qui peuvent l’affecter et connaitre le moyen de les résoudre ou les contourner. Avoir des contacts avec des experts vous aidera souvent à éviter les problèmes, et ces experts ont souvent un réseau permettant de trouver des vendeurs à la recherche d’un acheteur comme vous.

Cette imersion avec les experts d’un modèle vous aidera également à comprendre le marché dans lequel vous allez plonger. Connaitre les différentes versions, quelles options ou spécificités sont précieuses (ou qu’il vaut mieux éviter) vous placera dans la meilleure position possible pour négocier. Lorsque vous verrez une annonce sur une de ces voitures, vous saurez presque instantanément si cela vaut la peine d’aller plus loin. A condition de maitriser le sujet …

Provoquez la chance

Il y a toujours un facteur « être au bon endroit au bon moment » dans toute transaction réussie. Cependant, on ne peut pas compter systématiquement sur l’alignement des planètes, mais il faut provoquer cette chance. N’attendez pas que la bonne affaire tombe du ciel. Soyez proactif, plongez-vous dans tout ce qui concerne le véhicule que vous souhaitez acquérir. Cela peut signifier suivre des enchères, des forums en ligne, des groupes Facebook, se déplacer sur des événements, intégrer des clubs, parler, construire un réseau de connaissances. Dites à tout le monde que vous cherchez telle voiture : famille, collègues, voisins, le boulanger, le facteur … ils deviendront vos informateurs

Expertisez bien la voiture … et le vendeur

C’est toujours préférable de voir la voiture en personne pour évaluer son état. Poser son propre regsur une voiture vous en dira toujours plus que la description d’un vendeur soigneusement rédigée et même 250 photos. Etre sur place vous donne également la possibilité de poser des questions sur ce que l’on ne voit pas sur la voiture tout en observant le langage corporel et les indices non verbaux du vendeur. A-t-il l’air nerveux lorsque vous posez certaines questions ou détaillez une zone particulière de la voiture? Observez bien …

Ayez l’argent disponible

Les bonnes affaires ne restent pas longtemps sur le marché par définition. Vous avez fixé votre budget, vous savez où vous pouvez aller, gardez cet argent disponible. Pas de demande de crédit, délai d’obtention, délai de rétractation, risque de refus, délai de versement des fonds c’est minimum 10 à 15 jours de délai … le vendeur préférera l’acheteur qui règle la voiture sous 48h.

Et en conclusion …

Si nous ne devions retenir qu’un seul conseil, c’est celui d’aller voir la voiture vous-même. Même si ça vous coûte un voyage, un billet de train ou d’avion et une nuit d’hôtel. Rien ne remplace votre oeil et votre appréciation de la voiture. Les photos et vidéos via Internet et téléphone portable vont dégrossir le sujet, mais rien d’autre que l’oeil humain peut discerner la qualité d’une laque, rien d’autre que votre oreille ne pourra juger comment sonne le moteur, rien d’autre qu’un essai routier ne vous donnera de certitudes sur la tenue de route de la voiture…