Ce dossier a été rédigé il y a 6 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète. Lisez-le en gardant son âge en tête, surtout si il aborde des éléments financiers ou réglementaires ! Merci ...
Dévoilé au Salon de Paris 1955, l’Alfa Romeo Giulietta Spider dérivée de la Sprint bénéficie d’une carrosserie particulièrement élégante et d’un moteur très convaincant et terriblement mélodieux: le 1300cc « double arbre » en alu délivrant 65cv.

Alfa Romeo Giulia spider 1600

Dotée d’une carrosserie très élégante signée PininFarina et d’une face avant mythique, le Spider ne manque vraiment pas d’atouts. La boite est à 5 vitesses, utilisant des synchros Porsche, qui lui confèrent un agrément rare à l’époque. Le train avant est à roues indépendantes avec triangles superposés, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques et barre anti-roulis. A l’arrière on trouve un pont rigide avec encore ressorts hélicoïdaux/amortisseurs télescopiques et un guidage soignée.

Alfa Romeo Giulietta spider

Le freinage est à tambours (jusqu’en 1964) mais particulièrement efficace (avec 3 mâchoires à l’avant) même si il réclame un réglage minutieux.La planche de bord en métal peint et recouverte d’une casquette en skai fait indéniablement penser aux Porsche 356, avec ses 3 gros compteurs ronds et sa boite à gants à droite. Quand au coffre, il est spacieux et profond… La Giulietta Spider sera rejointe en 1959 par une version à la mécanique plus affutée, la « Veloce » délivrant 90 cv.

Moteur Alfa Romeo Double Arbre

En 1962, le Spider Giulietta est rebaptisé « Spider Giulia 1600 » et accueille le 1600 cc 90cv de la « nouvelle » Giulia TI, pour une vitesse maximale de 175 km/h et une souplesse accrue. Visuellement, on la reconnait grâce une écope sur le capot, imposée par le nouveau moteur. En 1964, la version Veloce réapparaît à son tour mais avec une puissance portée à 112 cv. Ces mécaniques peuvent atteindre 200.000 km sans ennui majeur, moyennant un entretien suivi, une attention quotidienne du niveau d’huile et faisant bien chauffer la mécanique avant de monter dans les tours, comme pour toutes les mécaniques de cette époque.

Alfa Romeo Giulietta spider

Pour Alfa, la Giulietta 1300, va représenter la formule « petite voiture, grandes performances » qui caractérise les plus belles créations de la marque milanaise. La demande dépassant l’offre, Alfa-Roméo dut redéfinir sa stratégie et embrasser la production de masse à cette occasion. La Giulietta/Giulia spider sera fabriquée pendant 11 ans, jusqu’à l’apparition du spider Duetto en 1966.

Alfa Romeo Giulietta spider

Décrites par certains comme étant « peut-être les plus délicieuses petites sportives jamais produites », les Alfa Romeo Giulietta et Giulia spider sont assurément parmi les plus séduisantes Alfa Romeo et n’ont rien perdu de leur charme « fifties ». Dotée d’une ligne superbe, d’un mélodieux moteur « double arbre » puissant et fiable, d’une excellente boîte de vitesses à cinq rapports et d’un freinage à la hauteur, elle fait le bonheur de nombreux collectionneurs lors des rallyes et sorties d’été.

La cote :
La cote des Giulietta/Giulia est soutenue, car elle vieillissent plutôt mieux que les Alfa Roméo postérieures. Il faudra compter entre 10 et 40.000 euros pour s’offrir cette petite italienne, selon son état. Les versions Veloce, plus rares, étant les mieux cotées. Certaines voitures remarquablement restaurées sont régulièrement proposées en annonce à des sommes dépassant allégrement ces valeurs, signe d’une forte demande.

Tendance :
A la hausse

Alfa Romeo Giulia Spider 1962

Notre choix:
Nous laisserons les onéreuses versions Veloce aux amateurs de chronos, pour nous orienter vers une Giulia 1600 de 1962 ou 1963, à la puissance suffisante et la souplesse autorisant une conduite sans souci. Ce modèle restauré en état 2, selon l’échelle de notation internationale, vient de changer de mains pour 33.000 euros